Groupe Présence

Arcabas-Visitation1

que vos visites soient des visitations

Objectifs

Etre témoin de l’Amour de Dieu et de l’attention de l’Eglise à ceux qui souffrent dans leur corps, leur cœur, leur esprit.

Sa spécificité est de rendre visible cette solidarité auprès des souffrants, dans la communauté, en Eglise, et autres  …

Par la prière pour et avec eux et leurs familles.

Par le Partage de l’Eucharistie à domicile.

Par l’accompagnement et la préparation de célébration d’onction des personnes malades.

Cette Présence se fait aussi par des visites, des courriers, des contacts téléphoniques et des aides ponctuelles, des covoiturages vers la paroisse.

Le groupe propose de vivre, plusieurs fois dans l’année, des temps conviviaux: repas ou goûters (dans une salle sous l’église).

Les co-responsables sont : Clothilde Foubert, Claude Gallacier, Joelle Labrousse, Nadine Lebastard, Michel Le Porchou, Anne-Marie Moro.

Témoignages

« Mon Dieu, Tu sais que tu es important pour moi. Tu connais ma fragilité , depuis 2 ans , avec mes problèmes de santé, en plus de l’âge.

Envoi moi Ton Esprit, pour que je sois toujours dans la prière, devant Toi ;

Aujourd’hui, par ce sacrement , je te demande Ta Paix. »

                                                                                        Henriette

«  Je suis arrivée à un tournant , celui de la vieillesse, la vraie, où l on sent ses incapacités.

Je demande le don de l’onction des malades

que ce temps soit celui de l’accomplissement

je le dis par cette prière 

Semence éternelle en mon corps

Vivante en moi plus que moi-même

Depuis le temps de mon baptême

Féconde mes terrains nouveaux

Germe dans l’ombre de mes os

Car je ne suis que cendre encore

Comment savoir quelle est ta vie

Si je n’accepte pas ma mort ?

Monique

« Dans les grandes difficultés familiales actuelles, je te confie toutes les souffrances psychologiques qui en découlent. Toi seul peut nous sauver, Toi qui est notre lumière. Viens nous éclairer par la grâce de Ton Esprit Saint ; Aide moi à être artisan de paix»   
 Dominique

« Quoique que mes parents étaient sobres, j’ai grandi dans un voisinage fortement alcoolisé. Je me suis engagée à 20ans avec le Père Talva , à ne pas prendre de vin, et autre alcool, pour soutenir les malades. Quand j’ai su que j’avais une cirrhose, j ‘y vis le signe que Dieu me disait que j’avais pris le bon engagement, et que je restais proche des malades par cette maladie si fréquente chez eux. Depuis, je reçois le sacrement des malades , qui m’accompagne tout au long de ma vie, dans la maladie, et aussi dans la vieillesse, qui me rend lente et maladroite. Je Lui demande force et paix dans les épreuves de ma vie. Le sacrement des malades est aussi le signe que l’Église me reconnaît et me reçoit comme chrétienne à part entière. »

                                            Geneviève

« Merci doux Jésus, Toi qui me connais si bien, de m’apporter toute la grâce et la miséricorde dont j’ai besoin pour accomplir la mission que Tu as pour moi.

Mon Dieu, je m’en remets à Toi, je t’en prie , sauve moi, libère moi de tout ce qui pèse à mon coeur. Merci de m’offrir Ta délivrance, par Ton amour infini ; oui, je veux Ta guérison , Amen »

                                                                                                                                 Cécyle

« Seigneur Jésus, Vous m’avez aidée , il y a 2ans , quand j’ai reçu votre beau sacrement. J ‘ai encore besoin de vos grâces , pour savoir lâcher prise, et me désencombrer de tant d’attachements, pour être plus légère , quand vous viendrez me chercher. »

                                                                                Soisik

Témoignages de l’onction des malades des 15/16 février 2020

Jésus, j’ai besoin de ta grâce pour vivre selon ta volonté, ce temps de grand âge. J’ai du mail à lâcher prise, à faire confiance. Je veux vivre ce temps qui m’est donné sous ton regard plein de tendresse. Je suis heureuse de recevoir ce sacrement, qui me rendra plus forte quand viendront les moments plus difficiles.

Amen

Témoignage de Soisik du 11 février 2018

Présence est le nom choisi par le groupe de la paroisse qui accompagne les personnes vers le sacrement des malades.

A leur coté, à leur écoute, ils ont dépoussiéré ce que l’on croit connaître de ce sacrement. Les accompagnants ont parlé d’un sacrement, tendresse de Dieu, un sacrement pour les vivants, un sacrement de guérison physique et spirituel, un signe pour donner force et soutien dans l’épreuve.

Comment ne pas être alors interpellée, questionnée quand la maladie survient alors qu’on ne l’attend pas et qui vient tout bousculer, qui entraîne avec elle la personne mais aussi ses proches, elle qui fait accepter ce qui semble inacceptable, qui oblige au dépouillement, à la dépendance, au dénuement, à beaucoup de patience et d’humilité, elle qui nous fait revenir à l’essentiel.

Alors comment ne pas saisir cette occasion de vivre ce sacrement en communion, avec Hélène, Soazic, Jean Yves, Maria, Almerinda, Rosalie, Guillaume et Marie Claire, en communauté avec vous tous, moi qui fais  l’expérience chaque jour d’être portée et entourée par la prière, par des messages d’encouragement et de soutien inattendus et si réconfortants, et qui suis entre les mains d’hommes et de femmes, sur le plan médical, qui suscite admiration et respect.

Tous ces signes, ces attentions sont déjà pour mol, manifestation de l’Esprit Saint à l’oeuvre dans le monde, manifestation de la tendresse de Dieu.

Aussi, comme le lépreux de l’évangile, je fais appel, aujourd’hui, à la tendresse de Dieu et lui demande d’être toujours là et encore plus lorsque viendront les moments de découragement, de solitude, de tentations au renoncement, de perte de confiance, parce que le chemin est long et qu’autour de moi chacun peut aussi faiblir.

Cette tendresse de Dieu manifestée, ce sont aussi des clins d’oeil. Ainsi si aujourd’hui, je reçois et accueille un signe de vie pour le temps présent, il y a 23 ans, signe du temps, à cette même heure, je donnais la Vie et nous accueillions pour la première fois.

 

Témoignage de Nathalie du 10 février 2018

Nous contacter

  1. Nom *
    * Veuillez saisir votre nom
  2. Email *
    * Veuillez entrer une adresse mail valide
  3. Message *
    * Veuillez saisir un message